Jeunes et adultes FRANCAIS et Guadeloupéens

From: sosgwadanoupamouton@gmail.com

Jeunes et adultes FRANCAIS, Guadeloupéens,

Depuis 3 semaines un mouvement de grève paralyse la Guadeloupe et ses habitants. De nombreux syndicats comme la CTU ou encore l’UGTG se sont regroupés dans un collectif nommé « Liyannaj Kont Pwofitasyon ». Leurs revendications sont, disons-le sincèrement, légitimes, très légitimes.

Mais voilà, c’est la METHODE qui ne nous plait guère.

Cela fait exactement 21 jours que nous n’avons pas de cours. Nous ELÈVES, nous bacheliers, futurs détenteurs de brevets des collèges, BEP, CAP, licences, masters, doctorats. Alors que le mouvement appelle à intensifier la grève et à garder toutes les écoles closes, les élèves déjà en difficulté se retrouvent encore plus en DIFFICULTE ! -D’ailleurs nous nous rappelons tous des mots d’Elie Domota: «pa voyé timoun lékol»-. Ce sont encore les «riches» qui sont privilégiés, hé oui c’est le malheureux constat que nous faisons. Leurs enfants, EUX, ont des cours, parce que des écoles privées telles que Versailles se sont organisées et font cours particulièrement à ceux qui passent un examen. Est-ce cela l’EGALITE? Mais rassurez-vous, même ceux qui n’ont pas d’examen et n’ayant pas envie de se retrouver à la traine dans le programme ont toujours le choix d’opter pour l’option «cours particuliers», aussi faut-il avoir le budget, car jusqu’à nouvel ordre ces cours particuliers ne sont guère gratuits! Non gratuits donc profitant à qui? Encore les mêmes! On nous dira que nous pouvons travailler à la maison, avec les livres, Internet, et autres outils technologiques. Pourquoi pas? Et c’est possible! Mais la motivation est-elle là quand on entend chaque matin qu’il y aura la grève générale le lendemain? Cela reste à vérifier. Mais… Mais nous oublions là tous ces lycées comme le lycée hôtelier du Gosier où les élèves n’ont pas de livres, où l’enseignement est basé sur la pratique. Comment font-ils, EUX? Eh ben, EUX, ils restent à la traine. Traine…

Elle traine la fin de cette grève! Et ses conséquences ont malheureusement frappé à notre porte. Les touristes projetant de visiter notre île papillon ont été redirigés vers les îles soeurs comme la Martinique, la Dominique et bien d’autres. Et ces touristes ne reviendront plus! À ceux qui disent le contraire, à ces utopistes qui disent que ces Canadiens, ces Français, ces Allemands reviendront, nous répondons: combien d’îles comme la Guadeloupe existe-t-il sur notre planète bleue? Un tas! Des milliers! Des îles paradisiaques, montagneuses, tropicales, il y en a! Et pas qu’un peu! Vous voulez des exemples? Madagascar, République Dominicaine, Hawaï, Puerto-Rico, Bahamas, Seychelles, Mascareignes, l’île Maurice, Nouvelle-Calédonie… Encore d’autres exemples? Taiwan, Nouvelle Guinée, Iles Salomon, Iles de Santo, Jamaïque, Trinidad… En outre, ces îles affichent des tarifs beaucoup plus alléchants que les nôtres.

Mais pourquoi donner une telle place au tourisme? C’est pas sorcier, tout simplement parce que le tourisme est le premier secteur économique en Guadeloupe. Et si après tous ces arguments vous êtes persuadés que ces touristes reviendront, allez donc voir les messages que certains ont laissé sur divers forums sur Internet !

Le collectif parle de liberté alors qu’il ne respecte pas le droit de grève. Car, dans une grève il y a les GREVISTES et les NON-GREVISTES ! Aucune loi dans le code civil ne dit qu’on doit se plier à la grève. Chacun suit ses convictions! Mais malheureusement le collectif ne l’entend pas de la même oreille. Des partisans de celui-ci contraignent les magasins à fermer. Certes, quand nous obtiendrons satisfaction pour les revendications tout le monde en profitera mais ce n’est pas une raison pour aller à l’encontre de la liberté. Encore ce matin (mardi 10 février 2009), des gens se faisaient chasser SAUVAGEMENT à Leader Price à Basse-Terre. Des personnes faisant partis du Kolèktif Liyannaj Kont Pwofitasyon ont foncé dans les portes de Leader Price parce que ce magasin ne voulait pas fermer. Une vitre a été brisée car ces personnes voulaient rentrer dans le magasin pour le faire fermer. Les enfants ont vraiment été choqués, je peux vous l’assurer car ma petite soeur a vraiment très peur de sortir maintenant.

2

En outre, ces mêmes personnes du Kolèktif ont contraint la Pharmacie Renaison du centre ville de Basse-Terre à fermer. Ils auraient eux-même casser une des vitrines de cette pharmacie. Non, ce serait pas des petits délinquants qui ont profité de l’occasion pour commettre des délits, ce serait bel et bien des personnes du LKP ! Ils font reigner la TERREUR! Ils disent se soucier de la population mais ils veulent fermer les pharmacies! Et les cardiaques? Et les cancéreux? Et les personnes séropositives? Le LKP s’en fout, que les malades ferment leur bouche et acceptent cette grève: c’est pour le bien de la Guadeloupe soi-disant => Hé ben ay kouyoné moun mò, paskè nou pa mouton é nou PA DAKÒ! Et les bébés ayant besoin de couches? Parce que oui, les parents d’enfants à bas âge sont maintenant contraints d’acheter des couches à la pharmacie! Pour info : 29€ le paquet de couche à la pharmacie !!! => L’équivalent de 190 franc !!! Les supermarchés sont tous fermés alors pas le choix si on désire une bonne hygiène pour bébé. Le LKP se bat contre la pwofitasyon soi-disant, mais depuis la grève, une autre sorte de pwofitasyon est née!

Un autre sujet qui fâche: les 200€. Oui aux 200€ pour les retraités qui ne peuvent pas vivre dignement faute d’avoir travailler tout leur vie. Oui aux 200€ pour les salariés qui ont du mal à joindre les deux bouts dès le 15 du mois. Oui aux 200€ pour les oubliés, les «malheureux», et autres qui subissent le système. Mais il y a certains… Certains qui n’ont pas le prix du lait ou de l’eau comme priorité. Regardons autour de nous, regardons les routes de Guadeloupe. Et posons nous la question: quelle est la priorité de certains Guadeloupéens? La démonstration! Avoir la dernière Raf4, les dernières Nike, la dernière série de Mercedes, les plus beaux vêtements: voici la priorité de certains Guadeloupéens. Nous sommes allées à l’une des négociations qui se déroulait à Basse-Terre, constat : 77 4×4 ! 77! E moun-la pa ni lajan! On nous a toujours dit-c’est logique- qu’en temps de crise, on retire en premier le superflu. À la Noël, les caddies étaient remplis à ras bord, les salons de coiffure étaient bondés! Tout cela pour quoi? Pour passer la soirée en famille, à surconsommer, en ne partageant pas avec son voisin qui n’a peut-être rien. Alors, oui aux 200€ mais changeons nos MENTALITES !

Vous direz que nous n’aimons pas notre Guadeloupe, oui nous l’aimons. Mais, nous jeunes Guadeloupéens avont le droit d’exprimer notre avis! De plus, de nombreuses personnes pensent comme nous mais n’osent pas parler. Monsieur Domota dit que les jeunes doivent s’exprimer. OK. Mais quand nous ouvrons la bouche pour dire ce que nous avons écrit là, on nous dit que nous sommes bêtes, qu’on ne sait rien, que nos parents nous ont influencé, que nous ne connaissons pas la dureté de la vie… Et ben, que répondons-nous? => Ceux qui disent vive le LKP et vive Domota, vous avez subi un LAVAGE DE CERVEAU à travers des programmes diffusés sur RFO ou encore sur CANAL 10! Ce ne sont pas nos parents qui nous influence, ce qui nous influence c’est notre conscience et notre INTELLIGENCE !

Vous direz que nous ne respectons pas le mouvement mais sommes-nous censées respecter des gens qui ne respectent même pas un Préfet, à qui plus est nous!

Vous crachez sur l’Etat, c’est bien de critiquer mais il faut aussi admettre que cet Etat FRANCAIS fait des efforts aussi => BUDGET DE L’OUTRE-MER À 16,5 MILLIARDS D’EURO CONTRE 15 MILLIARDS D’EURO EN 2005! DONC 1,5 MILLIARDS D’EURO D’AUGMENTATION !!!

Alors, on se demande où est passé cet argent. Et là, l’Etat n’a rien a voir dans ceci, ce sont les élus locaux qui le savent !

Lagwadloup sé tan nou, Lagwadloup sé pa ta yo… C’est qui le «yo»? Pfff! Lagwadloup sé pa tan nou, Lagwadloup sé ta SARKO. Ki zot vlé ki zot vlé pa, sé kon sa biten-la yé. Si vous voulez vraiment que la Guadeloupe soit la votre, prenez l’INDEPENDANCE. Mais à ce moment, tous les lâches se rétracteront et tout le monde tournera sa veste, tout moun ké pli fransé ki fransé!

3

Nous avons vu des gens acheter des tee-shirt UGTG… Sav sa zot ka fè! Parce qu’il y a des gens qui achètent sans savoir ce qu’est vraiment et à quoi sert ce syndicat.

Liyannaj Kont Pwofitasyon ka goumé kont pwofitasyon? Il prône le retour aux petits «lolo» mais ce sont les petits lolo qui s’assoient sur le peuple guadeloupéen depuis le début de la grève, à cause de la fermeture des grandes surfaces. Ils augmentent leurs prix DELIBEREMENT, sans se soucier du peuple. Alors, le collectif, au lieu de bloquer Carrefour, allez devant les petits lolo qui profitent bien ces jours-ci et bloquer les aussi!

Bon, nou ja palé twòp. On a assez parlé.

Faites passer ce message. Vous faites passer tous genres de chaînes alors faites passer ce message.

Bon courage chers FRANCAIS. Révisez bien si vous avez des examens : http://www.reussite-bac.com/ => contrairement à ce que sous-entend le collectif, c’est un site national, aucun professeur en grève en Guadeloupe n’y a contribué.

Nous espérons que tout cela va vite se calmer et que le collectif ainsi que les Guadeloupéens seront satisfaits.

Kouraj !

Liberté d’expression un jour, liberté d’expression toujours!

PS: sosgwadanoupamouton@gmail.com ou encoure nou-pa-mouton@hotmail.com => Suggestions, commentaires. N’hésitez pas!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :